perte-de-cheveux-causes-solutions

Au secours ! Je perds mes cheveux : Causes et Solutions

Votre chevelure est terne et semble s’appauvrir jour après jour ? Identifiez les raisons de cette perte de cheveux pour trouver la bonne solution.

Je perds mes cheveux mais c'est normal

La chute, la perte de quelques cheveux est un phénomène normal.


Notre tête porte de 100.000 à 150.000 cheveux, qui naissent, se développent puis meurent selon un cycle bien défini. Nous perdons toutes et tous en conditions normales entre 50 et 100 cheveux par jour

Quand s

Chaque cheveu passe par un cycle :

  • Une phase de croissance dans le follicule pileux - de 4 à 6 ans en moyenne chez la femme, de 2 à 4 ans chez l’homme
  • Une phase inactive de 3 semaines pendant laquelle la pousse des cheveux s’arrête
  • Une phase de chute, les cheveux meurent et tombent, pour être remplacés par de nouveaux cheveux. Et 3 mois après, le cycle redémarre

Chez un adulte en bonne santé, environ 90% des cheveux sont en phase de pousse. Mais le follicule pileux a un potentiel réduit de 20 à 30 cycles. Après quoi, il meurt. 


Le capital cheveux diminue donc avec l’âge. A 60 ans, nous avons presque moitié moins de cheveux qu’à 15 ans.


Quand la perte de cheveux n'est plus compensée par une repousse à l’identique, la chevelure s’éclaircit. Elle devient moins dense. On parle alors d’alopécie. Une perte de plus 100 cheveux par jour sur plusieurs mois est une perte anormale.

Je perds mes cheveux, c’est inquiétant :

Si la perte est importante

Une chute des cheveux régulière est normale. 


Mais les cheveux texturés, bouclés, frisés, crépus sont par nature secs et fragiles et cassent plus facilement. C’est aussi le cas des cheveux traités chimiquement (défrisage, lissage, coloration) ou thermiquement (séchoir, plaques lissantes, fer). 


Pour évaluer l’importance de la chute de cheveux, faites un test de traction : Passez les mains dans la chevelure en écartant vos doigts à la manière d'un grand peigne. 


🚩 Si plus de 20 cheveux restent entre les doigts, le niveau de chute est anormal.

Est-ce grave de perdre beaucoup de cheveux ?

Si la chute est importante et se prolonge

La chute s’éternise ? Elle peut avoir une cause physiologique. C’est le cas de la calvitie, ou alopécie masculine, le plus souvent due à un excès d’hormones mâles. 


Après la ménopause, la production d’hormones féminines diminue chez la femme, avec pour conséquence une chevelure qui s’affine et une pousse ralentie.


Une chute anormale prolongée peut aussi résulter d’un traumatisme infligé à la chevelure par des pratiques de soins, de coiffage, une alimentation et une hygiène de vie inappropriés.

Faire la différence entre chute de cheveux et casse

Comment déterminer si les cheveux sur votre peigne ou votre brosse proviennent d’une chute (normale) ou, d’une casse (anormale) ?


◾ Quand le cheveu tombe, le bulbe (petite partie renflée blanche au début du cheveu) est visible.


◾ Quand le cheveu casse, il n’y a pas de bulbe visible. Le cheveu s’est cassé sur sa longueur.


Dans ce dernier cas, une routine fortifiante pour cheveux abîmés, cassants facilitera le coiffage et limitera la casse des longueurs. 

Pourquoi je perds mes cheveux?

Les causes d’alopécie les plus fréquentes :


La perte saisonnière 🍂


Les changements de saison, automne et printemps sont des périodes marquées par une perte de cheveux plus importante.


La chute de nos cheveux s’accélère en automne, avec la baisse de la luminosité, qui interfère avec notre balance hormonale.


Rien d’inquiétant, ce phénomène, tout à fait normal sera compensé au retour des beaux jours.

Est-ce normal de perdre ses cheveux en automne et au printemps?

Les compléments alimentaires pour cheveux vous aident à booster leur croissance dans ces périodes de l'année plus rude. 


Pour un cure de 1 ou 3 mois, découvrez nos compléments alimentaires en Gélules ou Gummies

L’alopécie de traction


Elle est malheureusement fréquente chez les adeptes de coiffures protectrices : tresses, nattes, coiffures trop serrées, tissages ou extensions portés trop longtemps.


Elle se produit lorsque le cuir chevelu subit des tractions répétées. Résultat : le cuir chevelu se fragilise et les follicules pileux sont affaiblis. Cela se traduit par un appauvrissement progressif de la chevelure, surtout au niveau des zones les plus fragiles, tempes, zone frontale, nuque.

Quelles sont les causes de l

Notre conseil : évitez les coiffures trop lourdes et laissez vos cheveux au naturel sous une coiffure plus détendues (twist, chignon, pineapple, vanilles non serrées...) ou détachés en prenant soin de vos boucles.


Découvrez tous nos soins coiffants pour cheveux crépus, frisés, bouclés, ondulés.

Le stress, la fatigue, la dépression


Le stress, une grosse fatigue, un choc émotionnel entraînent souvent une chute de cheveux. 


La cause : le corps synthétise certaines hormones en quantité importante pour vous aider à combattre le stress, interférant avec le bon fonctionnement des follicules pileux. La chute cheveux se produit en général de 3 à 6 mois après l’événement stressant.


Notre conseil : rechercher la cause de votre stress, ne négligez pas votre sommeil. Suivre son cycle de sommeil fait souvent des merveilles sur la santé de vos cheveux mais aussi de votre peau.


Pour des moments de relaxation intense, massez votre cuir chevelu de temps en temps avec nos bains d'huiles capillaires avec une brosse de massage ou du bout des doigts.

Est-ce que la dépression fait tomber les cheveux ?

Les carences alimentaires


Des régimes très stricts peuvent conduire à l’accélération de la perte de cheveux.


Si vous constatez une chute constante malgré une bonne hygiène, les bons gestes pour soigner vos cheveux, une vie équilibrée, c’est peut-être le signe d’une carence.

  • Les vitamines, minéraux, acides aminés soufrés sont nécessaires à la constitution d’une kératine forte et d’une croissance active
  • Le fer, zinc, sélénium, les vitamines du groupe B dont la fameuse Biotine contribuent à une chevelure saine.

Un régime très strict peut engendrer des carences, entrainer des cheveux cassants et une perte de cheveux conséquente.


Chute de cheveux causée par des carences alimentaires

L'alopécie androgénétique

Les hormones mâles entraînent une forme particulière d’alopécie chez la femme. Diffuse et progressive, elle touche particulièrement les cheveux situés sur la ligne frontale, les tempes et le dessus de la tête. Elle peut aussi prendre la forme d’une pelade, entraînant une chute par plaques. 
L'alopécie androgénétique a une composante héréditaire ou hormonale, mais elle peut également s’aggraver dans le cadre d’un stress important, d’une dépression, d’un régime alimentaire entraînant des carences. 
L’alopécie androgénétique peut s’installer à différents moments clés de la vie d’une femme :

  • Puberté
  • Maternité
  • Pré-ménopause / ménopause.

La naissance de bébé

L’accouchement modifie temporairement la balance hormonale et peut provoquer une accentuation passagère de la chute. Pas de panique, les choses rentreront dans l’ordre progressivement.



Une anesthésie générale

Une anesthésie générale peut entraîner une perte de cheveux transitoire.

Est-ce normal de perdre ses cheveux quand on est enceinte ?

NOTRE EXPERTISE AU SERVICE DE VOTRE BEAUTÉ

Peau noire, métissée, cheveux texturés, crépus frisés ou bouclés : Nous avons les réponses à vos questions beauté.