Left Continuer mes achats
MON PANIER

Panier vide. Qu'est-ce qui vous ferait plaisir ?

Livraison France Offerte dès 59€
7,40 € 9,90 €
6,90 € 9,90 €
Dès 75€ d'achats.
Réglez en plusieurs fois.
Changement de saison : comment préserver vos cheveux ? | Diouda

Cheveux et Changement de saison : comment éviter la chute?

Automne, printemps à chaque changement de saison, c'est réglé comme les feuilles des arbres, nos cheveux tombent... 🍂


La raison ? Notre organisme suit des cycles biologiques calqués sur ceux de la nature. Aux variations climatiques de notre environnement (température, ensoleillement, durée du jour et de la nuit - aussi appelé photopériodisme) répondent des variations de notre métabolisme, et notamment de certaines hormones. 


La chronobiologie, vous en avez déjà entendu parler?

1. Chute de cheveux et Changement de saison

Notre horloge biologique permet à notre organisme d'anticiper et d'adapter son fonctionnement aux changements périodiques de l'environnement. Ce sont ces variations hormonales qui déclenchent ces chutes saisonnières (on observe le même phénomène après un accouchement - la chute du taux de certaines hormones entraînant celle des cheveux).


Le prix Nobel 2017 a même été attribué à 3 chercheurs de médecine pour leurs travaux sur les mécanismes moléculaires de l'horloge biologique et ses conséquences sur l'organisme. C'est dire si c'est du sérieux...


Inutile donc de s'alarmer. Les de cheveux et changement de saison : automne, comme printemps vont souvent de pair.😩
Normal, enfin, dans certaines limites, bien entendu. Une perte « normale » correspond au renouvellement naturel de votre chevelure - c'est à dire une perte stable et régulière de 50 à 100 cheveux par jour. Dans quelques semaines tout rentrera dans l'ordre - votre rythme biologique s'étant ajusté au changement de saison.


Cependant, l'automne coïncide aussi pour beaucoup d'entre nous avec une fatigue accrue, le rythme trépidant de la rentrée succédant à la douce période estivale. Et vous le savez bien : l'état de vos cheveux est le miroir de celui de votre organisme. A fatigue élevée - chute accentuée. Plus terne, fragilisée, votre chevelure s'appauvrit.


Attendre que l'orage passe, ou adapter votre routine? A vous de choisir après avoir lu nos conseils.

2. Comment éviter la chute au changement de saison

Ces petits coups de pouce tous simples vous aideront à enrayer la chute d'automne ou de printemps. Même si vous n'avez pas noté un appauvrissement de votre chevelure, ne les négligez pas

2.1. Hydratez et détoxifiez votre cuir chevelu

Aucun gazon ne pousse sur une terre aride. Les cheveux poussent mal sur un cuir chevelu sec. La base d’une belle chevelure saine, et qui pousse, c’est un cuir chevelu sain, souple, bien hydraté, bien oxygéné et bien nourri, une microcirculation active. 


Bien entendu, veillez aussi à la composition de votre shampooing. Fuyez les détergents agressifs, irritants. Rien ne sert d’hydrater d’un côté pour décaper de l’autre !

2.2. Nourrissez vos racines

Pour fabriquer des cheveux forts et sains, les racines ont besoin de recevoir les éléments constitutifs de la kératine : protéines, vitamines, sels minéraux.


Ceux-ci sont apportés pour l'essentiel par la nourriture. La beauté de votre chevelure passe... par votre assiette !

Une alimentation équilibrée est la base. Mais votre organisme a souvent besoin d'un petit coup de pouce, surtout en automne. 


Notre nourriture moderne, parfois industrielle, souvent conservée longtemps en chambre froide est appauvrie en certains nutriments.
Quelquefois également, même si ces nutriments sont apportés par l'alimentation, nous ne les assimilons pas de façon optimale.


Allier cheveux et changement de saison, c'est aussi apporter un petit coup de pouce en automne et au printemps. Complément alimentaire ou sérum capillaire, c'est un geste simple pour apporter au niveau des racines le complément indispensable à la croissance de cheveux sains et forts.


Si nos cheveux évoluent au rythme des cycles saisonniers, chaque cheveu a aussi son propre cycle de vie, caractérisé par une succession de phases :

  • croissance (phase anagène)
  • arrêt de la croissance et dégradation (phase catagène)
  • entrée en repos (phase télogène)
  • chute

Si le follicule est assez fort, le cycle reprend avec la pousse d'un nouveau cheveu. Un cheveu qui tombe est mort depuis longtemps. La phase télogène dure de 2 à 3 mois. 3 mois, c'est aussi la durée  recommandée pour une cure visant à booster la croissance du cheveu.

2.3. Stimulez vos follicules !

Les capillaires sanguins au niveau des follicules pileux sont la porte d'entrée des éléments nutritifs constructeurs du cheveu.


Une circulation sanguine active est le corollaire d'un cuir chevelu sain et actif.


Optimisez la pénétration des éléments apportés par vos soins capillaires avec un geste simple : le massage. Du bout des doigts, sans les déplacer, faites bouger le cuir chevelu pour activer la circulation. 5 à 10 minutes tous les soirs devant votre série préférée ou, en vous relaxant tout simplement...ce geste anodin fait vraiment la différence


Vous pouvez également utiliser une brosse massante et vous octroyer un petit moment de détente avec une massage capillaire, pendant votre shampooing ou, après la  pose de votre bain d'huiles. Notre huile capillaire favorite: L'Huile Ayurvédique Neelibhringadi Taila de Soin & Tradition qui est une vraie merveille!



2.4. REVITALISER LES LONGUEURS

Assainir le cuir chevelu, nourrir les racines et stimuler les follicules... tous ces étapes de soins indispensables agissent sur les repousses en préparation, pour les rendre plus denses et plus fortes.


Dans le même temps, les longueurs méritent toute votre attention. Une cuticule endommagée, et le cheveu devient poreux. C'est-à-dire qu'il aura tendance à perdre son hydratation, son élasticité, la porosité rend le  cheveu sec, terne et cassant.


Ne zappez pas le bain d'huile ou le masque avant shampooing. Soignez les cuticules fragilisées et poreuses à la fin de l'été ou de l'hiver. Pour concilier santé des cheveux et changement de saison, il faut  réhydrater et renforcer la fibre capillaire. Pensez aux masques restructurants, riches en protéines pour renforcer la kératine.

Protégez vos cheveux pendant votre sommeil avec un bonnet en satin ou, encore mieux, une taie d'oreiller en soie naturelle.🍃 

Petite mise en garde:
Vous allez faire de votre mieux pour faire coincider santé de vos cheveux et changement de saison mais n'oubliez pas que le meilleur traitement ne peut rien contre les pratiques de coiffage agressives, les tresses trop serrées, les extensions trop lourdes et les coiffures  gardées trop longtemps.

NOTRE EXPERTISE AU SERVICE DE VOTRE BEAUTÉ

Peau noire, métissée, cheveux texturés, crépus frisés ou bouclés : Nous avons les réponses à vos questions beauté.