CONTINUER MES ACHATS

Mon panier

Panier vide. Qu'est-ce qui vous ferait plaisir ?

Livraison France Offerte dès 49€

9,90 €
9,90 €

Dès 75€ d'achats.

Réglez vos achats en plusieurs fois.
La Peau Noire et Métissée: Attention fragile ! | Diouda

La Peau Noire et Métissée: Attention fragile !

Quelles différences entre les teintes de peau?

S'il n’existe pas de différences de structures fondamentales entre la peau noire, caucasienne et asiatique, les processus de renouvellement et de pigmentation induisent, eux, des différences qui nécessitent des soins spécifiques.

C'est quoi l'épiderme?

L’ épiderme ou partie superficielle de la peau est constitué d’une superposition de couches cellulaires. Sa partie basale, agent actif de la régénération cellulaire est principalement constituée de 2 types de cellules, les kératinocytes et les mélanocytes.
Les mélanocytes élaborent les mélanosomes, grains qui contiennent un pigment sombre, la mélanine, dont la propriété est d’absorber le rayonnement solaire. Au cours de leur processus de maturation, les mélanosomes migrent progressivement de la partie profonde vers la surface de l’épiderme.
Les kératinocytes (85% des cellules de l’épiderme), poussés par de nouvelles cellules migrent de la partie basale vers la partie superficielle de l’épiderme pour participer à la formation de la couche cornée protectrice. Au cours de ce voyage de 4 à 6 semaines, ils se remplissent de kératine et s’aplatissent. Ils deviennent des cornéocytes qui déversent dans l’espace extracellulaire un « ciment » constitué de lipides, acides gras, céramides. Celui-ci assure la cohésion cellulaire et renforce le rôle de barrière protectrice de l’épiderme.

  • Les peaux caucasiennes ont des mélanosomes de petite taille. Ils produisent une mélanine rouge/jaune ou phaéomélanine. Au fur et à mesure de leur migration en surface, ils sont dégradés. La partie superficielle de l’épiderme est dépourvue de mélanine.
  • Les peaux noires ont des mélanosomes qui produisent une mélanine brun/noire ou eumélanine. De diamètre important, ils arrivent intacts au niveau des couches superficielles de l’épiderme. Le mécanisme de production de la mélanine est très sensible, et facilement perturbé. Un bouton, une piqûre d’insecte, un frottement répété, ou l’âge tout simplement peuvent conduire à un dérèglement de la production. Les taches apparaissent. Le teint devient inégal.


La peau se renouvelle en permanence. Sous l’action d’enzymes spécifiques, les cornéocytes se détachent un par un, entraînant une desquamation. Ils sont remplacés par de nouvelles cellules.

Pour les peaux caucasiennes, la couche cornée est fine, le nombre de couches constitutives est faible. Sur les peaux noires, les couches sont plus nombreuses, la cohésion plus forte.

Hors d'un climat chaud et humide, le renouvellement cellulaire de la peau noire ralentit. La couche cornée se déshydrate. La desquamation naturelle se fait mal. La peau s’épaissit. Elle perd de son éclat, devient sensible. A la fois grasse et déshydratée, elle est sujette aux luisances, boutons et hyperpigmentations.

Soin peau noire, cannelle, miel, ébène : 4 indispensables

Qu'elle soit cannelle, miel ou ébène, la peau noire possède des atouts : épaisse, tonique et bien vascularisée, le temps qui passe n'y imprime presque pas sa marque. Ridules et rides sont rares et nous faisons souvent "plus jeune que notre âge". La mélanine, à laquelle nous devons notre teint constitue un écran naturel, qui nous protège des rayons nocifs du soleil, et freine le vieillissement.

Si elle est résistante en apparence, la peau noire est en fait extrêmement sensible. Le stress, les changements hormonaux, la pollution, l'eau calcaire, un trop faible ensoleillement ou une hygrométrie insuffisante sont autant d'agressions à contrer . Conséquence : glandes sébacées et sudoripares s'affolent. En avant pour le cycle infernal : pores bouchés, points noirs et boutons, taches.

Quelquefois, au contraire, le ralentissement du renouvellement cellulaire et l'accumulation de cellules mortes rendent le teint grisâtre voire cendré nous gratifiant parfois d'une pigmentation inégale (le nez, les joues plus claires, le menton le front plus sombres).

Ajoutez à cela un besoin d'hydratation important (sinon, attention à la peau tendance crocodile), une tendance à briller (front - nez - menton, plus communément dénommés 'zone T'), et surtout une grande difficulté à faire disparaître les marques et cicatrices que nous laissent le moindre bouton et vous aurez un tour d'horizon à peu près complet.

La Perte Insensible en Eau (PIE)

La Perte Insensible en Eau (PIE) est un phénomène naturel physiologique qui désigne l’évaporation naturelle de l’eau hors du corps, par le biais de la respiration ou de l'évaporation cutanée.
La peau caucasienne perd en moyenne 400 à 500 ml d’eau par jour, soit l’équivalent d’une petite bouteille d’eau. Cette perte est compensée par les apports nutritionnels, nourriture et l'eau ingérées au quotidien.
La peau afro-métissée perd quant à elle jusqu'à 2 à 3 fois plus d'eau
Cette perte beaucoup plus conséquente est extrêmement difficile, voire impossible, à compenser naturellement, d'où la déshydratation importante de ce type de peau. De plus, cette déshydratation est amplifiée par le climat tempéré, froid et les atmosphères sèches.

Nos indispensables :
Purifier la peau sans la décaper, hydrater sans graisser ni boucher les pores, matifier sans dessécher, unifier sans décolorer. C’est le défi.

  • hydratants non gras pour le visage et pour le corps

  • hydratants corporels

  • régulateurs de sébum anti-brillance

  • masques et gommages

  • si besoin, anti-boutons et anti-taches unificateur de teint.

    français